Sète ma ville,

Sète ma ville,

On raconte qu' aux temps mythologiques, inseré dans le golfe du lion, se trouvait un golfe plus petit, le Golfe de Thau. Sur l'emplacement de ce golfe, une ville, la ville de Thau, s'etait elevé autrefois avant d'etre submergée par les flots de la mer car Neptune prenait ombrage de sa fierté. Neptune fronça les sourcils, plongea son trident dans les profondeurs marines, en remonta un cetacé enorme, et le disposa à l'entrée du petit golfe, le transformant ainsi en etang desormais à l'abri des vents d'Est. Le cetacé, espece de baleine à bec de dauphin fut petrifié sur place en voyant le dieu de la mer, ainsi naquit la montagne de Cette.

Les premières traces humaines à Sète datent de la fin de l’âge de bronze ; repaire et refuge pour les navigateurs depuis l’âge antique, cette colline était très peu peuplée, voire déserte. Seuls quelques pêcheurs des villages voisins venaient poursuivre quelques bancs de poissons sur les rives de l’étang de thau. Le Mont St. Clair servait également de refuge aux corsaires et aux pirates dont le plus célèbre fut Barberoussette

Le port née en 1666, d'une décision royale de Louis XIV et de la volonté de deux hommes : le Chevalier de Clerville et Paul Riquet qui cherchait un débouché sur la Méditerranée pour le Canal du Midi qu'' il avait entrepris.La première pierre du Môle Saint Louis est posée, afin de créer un port d'exportation pour les produits du Languedoc.

C'est au 19ème siècle, que le port de commerce se développe avec le trafic, le vin, le soufre, le bois, les céréales et le fer. Sète est également un port de transite d'oranges et de citrons en provenance des Baléares et des Canaries puis d'Algérie et du Maroc.

Des pêcheurs de Cetara commune italienne de la province de Salerne d' Italie fuyant les crises économique  s'installent à Sète à partir de 1850 par vagues. Beaucoup d'entre eux embarquent comme matelots sur les navires sétois.

SETE L'origine du nom peut avoir deux explications. Provenir de set (en vieil occitan petite montagne) ou bien de Ceta (racine latine de cétacé en référence à la forme de baleine échouée du rocher du cap de Sète)

C'est en 1928, que la ville prend son nom définitif pour devenir officiellement Sète par arrêté ministériel alors qu'auparavant l’on pouvait l'écrire indifféremment Sette, Septe, Cète, ou Cept.

 

source http://www.tourisme-sete.com/

+ d'info sur http://www.tourisme-sete.com/sete-histoire-canal-royal.html

 

 

Sète ma ville,
Sète ma ville,
Sète ma ville,
Sète ma ville,
Sète ma ville,
Sète ma ville,
Sète ma ville,
Sète ma ville,
Sète ma ville,
Sète ma ville,
Sète ma ville,
Sète ma ville,
Sète ma ville,
Sète ma ville,
Sète ma ville,
Sète ma ville,
Sète ma ville,
Sète ma ville,
Sète ma ville,
Sète ma ville,
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Annidée ©2017 -  Hébergé par Overblog