Les NEWS à pas louper

  • Annidée
Les NEWS à pas louper

Les distributeurs obligés d'indiquer l'origine du lait et de la viande ...

Depuis le 1er janvier 2017, les distributeurs de l'agro-alimentaire sont dans l'obligation d'indiquer l'origine du lait mais aussi de la viande et du lait dans les aliments transformés. Néanmoins, les stocks de produits dont les étiquettes ne mentionnent pas l'origine des viandes et du lait peuvent être encore écoulés jusqu'au 31 mars 2017.
 cette mesure concerne les produits préemballés vendus en France contenant au moins 8 % de viande ou 50 % de lait.

L'étiquetage indique :

  • le pays de naissance, d'élevage et d'abattage des animaux pour la viande ;
  • le pays de collecte, de conditionnement et de transformation pour le lait.

Lorsque l'ensemble de ces opérations se sont déroulées dans le même pays, la mention de l'origine peut apparaître sous la forme « Origine : (nom du pays concerné) ».

Ces mentions doivent figurer :

  • soit dans la liste des ingrédients, immédiatement après le nom de l'ingrédient concerné ;
  • soit dans une note au bas de cette liste.

Ce dispositif est prévu, dans un premier temps, jusqu'au 31 décembre 2018.

* * * * * 

Entre musée et photos...

 

C'est bientôt le weekend culture : les journées du patrimoine. A cette occasion tous les musées nationaux sont ouvert gracieusement aux publics et donc le nombre de visiteurs est multiplié.

Je sais pas vous mais moi,

j'adore la photo mais souvent se pose la question : ai-je le droit ou pas ?

J'ai donc cherché l'info sur le site très officiel du service public....

Est-il possible de photographier les œuvres dans les musées, si oui à quelles conditions ?

Une charte intitulée « Tous photographes ! » a donc été élaborée par le ministère et différentes associations représentant les publics. Elle vise à « concilier les nouvelles formes de visite, les règles de civilité dans l’espace public et de bonnes conditions de prise de vue ».

La charte détaille cinq engagements réciproques entre le visiteur-photographe et les établissements patrimoniaux. Voici ceux qui concernent le visiteur.

Article 1 : dés son arrivée, le visiteur désactive son flash et fait en sorte de ne pas gêner les autres visiteurs lorsqu’il photographie ou filme.

Article 2 : lorsqu’il photographie ou filme, le visiteur veille à ne pas porter atteinte à l’intégrité des œuvres.

Article 3 : le visiteur peut partager et diffuser ses photos et ses vidéos, spécialement sur Internet et les réseaux sociaux, dans le cadre de la législation en vigueur.

Article 4 : le visiteur évite de prendre une photographie d’un membre du personnel de l’établissement en tant que sujet principal identifiable sans son autorisation formelle.

Article 5 : pour une prise de vue nécessitant un matériel supplémentaire, le visiteur doit faire une demande d’autorisation spécifique.

 

Bref oui on a le droit de photographier mais sans flash, sans prendre de membre du personnel ou tout autre personne sans son autorisation...Simple donc...Allez on se fait plaisir...

* * * * * 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Annidée ©2017 -  Hébergé par Overblog